Vous êtes ici : AccueilActualités du LIRTESArchives du REV

  • Recherche,

Soutenance de la thèse d'Olga Noelivao Phan Van Hien

Publié le 31 mars 2014 Mis à jour le 18 février 2016
Date(s)

le 4 avril 2014

 A 14h
Lieu(x)
UPEC
Bâtiment La Pyramide
Salle des thèses (521)
80 avenue du Général de Gaulle
94000 Créteil Cedex France
Métro Créteil l'Echat

Thème : "La protection de l'enfant à Magadascar : représentations et pratiques d'accompagnement dans la lutte contre la maltraitance".

Résumé de la thèse
La recherche porte sur l’accompagnement dans le cadre de la politique de la protection de l’enfant à Madagascar. Malgré la montée de la maltraitance, dans un contexte de crises économiques et sociales répétitives provoquant l’extrême précarité de la population, cette protection peine à s’organiser du fait du manque de moyens de l’Etat, de l’absence d’une politique claire dans ce domaine, de l’insuffisance de coordination des « acteurs » engagés dans les réseaux de protection de l’enfance.

Fondée sur vingt ans d’expériences de l’auteur dans le domaine social, sur un recueil de données mené par entretiens et questionnaires auprès de professionnels de terrain et des parents, cette recherche fait apparaître la contradiction entre les traditions coutumières propres à la culture malgache (mariage précoce, rejet des jumeaux…) et les exigences de la convention internationale relative aux droits de l’enfant à laquelle Madagascar a adhéré. Elle montre, compte-tenu de ces contradictions, la nécessité de l’accompagnement de l’enfant et de ses parents.

En s’appuyant sur les recherches relatives à l’accompagnement et sur le rôle des différentes formes que prend ce dernier dans le développement d’un processus de résilience, l’auteur fait apparaître qu’une démarche fondée sur une pluralité d’accompagnements « naturel », « psychosocial » et institutionnel peut initier un changement dans les représentations traditionnelles de l’enfant.

Cette pluralité, en permettant de dépasser la simple « prise en charge », facilite aussi une implication accrue des familles et des communautés dans la prévention et la lutte contre la maltraitance.

Composition du jury 
- Hélène Bezille, professeur à l'UPEC, directrice de thèse.
- Eric Debarbieux, professeur en Sciences de l’Education à l’UPEC.
- Emmanuel Jovelin, professeur en Sociologie à l’Université de Lorraine.
- Françoise Creze, professeur Emérite en Sciences de l’Education de l’Université de Strasbourg.
- Louis Moreau de Bellaing, professeur Emérite en Sociologie de l’Université de Caen.