Vous êtes ici : AccueilPublications du LIRTESPublications individuelles du LIRTES

  • Recherche,

L'institution mondiale du dopage. Sociologie d'un processus d'harmonisation

Publié le 1 mai 2013 Mis à jour le 8 février 2018
Date(s)

le 1 mai 2013

Ouvrage de Julie Demeslay, maître de conférences en STAPS à l'Université de Paris-Est Créteil et membre du LIRTES(UPEC)

Présentation de l'éditeur :
1963, Uriage-les-Bains : réunis en congrès, des médecins et des spécialistes du sport appellent à l’unification des réglementations sportives en matière de lutte contre le dopage. Trente ans plus tard, les premiers scandales éclatent et les affaires se multiplient, mettant au jour les dysfonctionnements de réglementations internationales aussi cacophoniques que dépassées. Pour y mettre fin, une Agence Mondiale Antidopage (AMA) est créée en 1999. Sa mission : harmoniser les réglementations et encadrer au plus près l’activité de ceux qui œuvrent aux nouveaux dispositifs de contrôle et de prévention. Mais qu’est-ce qu’harmoniser veut dire ? Comment s’y prendre pour identifier des substances et des pratiques illicites, fixer des technologies biomédicales, créer des formes de collaboration et gérer les conflits éventuels ?

Faire une sociologie de l’harmonisation conduit à entrer au cœur du travail politique et technique réalisé sous l’égide de l’AMA. Une documentation couvrant près de cinquante ans d’histoire politique du dopage à l’échelle mondiale rend visible la série des alertes, des controverses et des processus de décision qui ont marqué la trajectoire normative des mondes du sport. Avec la création de l’AMA, puis l’élaboration du Code mondial antidopage, se transforment sous nos yeux les cadres institutionnels dans lesquels évoluent des acteurs dotés de valeurs et d’intérêts différents. Dans cette configuration sociale particulière, chacun d’eux tente d’articuler au mieux, sans toujours parvenir à éviter les disputes et les crises, des principes axiologiques, des dispositifs techniques et des pratiques corporelles. L’harmonisation apparaît dès lors comme la quête d’un équilibre subtil entre la réinterprétation locale des règles et les contraintes supposées uni-verselles des instances de surveillance et de contrôle.

A propos de l'auteure :
Ancienne doctorante de l’Université Paris-Ouest (Nanterre), Julie Demeslay est Maître de Conférences à la faculté de Sciences de l’Éducation, Sciences Sociales (SESS) et Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) de l’Université Paris-Est (Créteil Val-de-Marne). Elle est également associée au Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive de l’EHESS.

Références de l'ouvrage :
Editions Pétra
ISBN: 978-2-84743-067-7
509 p.
32€