Accès direct au contenu

UPEC

LIRTES

logo_pdf

LIRTES > Publications du LIRTES > Publications collectives du LIRTES


Revue "Recherche et formation" n°80 : "La subjectivité comme ressource en éducation et en formation"

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Actualités scientifiques, Publication

Le 2 janvier 2016

Dossier coordonné par Alain Mouchet, MCF HDR en sciences de l’éducation (UPEC, LIRTES) et Elisa Cattaruzza (Université de Neuchâtel, Suisse), avec la participation d’Emmanuelle Maître de Pembroke, MCF en sciences du langage et sciences de l’éducation (Espé Créteil, LIRTES)

cover-small200.jpg
Présentation

Notre objectif est de montrer tout l’intérêt de prendre en compte la subjectivité comme ressource en éducation et en formation, à travers le développement d’une posture épistémologique et d’une méthodologie toutes deux pertinentes, qui puissent aider à décrire finement le vécu en situation pour le transformer en expérience.

La première particularité de ce dossier consiste alors à souligner l’acception psychophénoménologique de la subjectivité, comme vécu subjectif dans une situation passée, singulière et spécifiée (Vermersch, 2012). La deuxième concerne l’analyse de la place grandissante accordée dans des dispositifs de formation, au vécu subjectif et à son explicitation comme ressources en formation.

L’usage de l’explicitation comme posture et comme méthode de formation est aujourd’hui réactualisé dans des lieux et sous des formes variées, tout en étant soutenu par la montée en puissance de la subjectivité en recherche. Le bouillonnement des évolutions méthodologiques autour de cette méthode, confèrent à l’explicitation du vécu subjectif une dimension renouvelée dans les structures de formation : à la fois comme posture, objet et moyen de formation.

Quelles implications pédagogiques et quelles perspectives pour les recherches portant sur l’éducation et la formation ? Et quel regard scientifique sur les actions de formation qui intègrent la prise en compte de la subjectivité des acteurs ? A quelles conditions et comment la verbalisation du vécu subjectif peut-elle être suscitée, organisée, exploitée, cultivée comme objet et support de formation ?

> Télécharger le sommaire [PDF - 80 Ko]

A propos des auteurs

Alain Mouchet est Maître de Conférences HDR en sciences de l’éducation et il exerce au Département STAPS à l’Université Paris Est Créteil (UPEC). Il est également formateur certifié sénior à l’entretien d’explicitation. Ses recherches au LIRTES concernent l'analyse de l’expérience subjective des acteurs en contexte réel : prises de décision en situation complexe et/ou urgente, interventions éducatives (entraîneurs, enseignants, éducateurs et formateurs), dispositifs de formation ancrés sur la verbalisation du vécu subjectif.

Emmanuelle Maitre de Pembroke est Maitre de Conférences en Sciences du Langage et Sciences de l’Éducation à l’ESPE de Créteil, chargée de la FI, FC et formation de formateurs des enseignants Ses domaines d’expertise sont les relations et communications verbales/non verbales, en particulier pour la gestion de classe et les aides aux élèves en difficulté.






mise à jour le 22 mai 2017

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

LIRTES équipe d'accueil 7313
Bureau 405
Bâtiment La Pyramide
80 avenue du Général de Gaulle
94009 Créteil cedex
Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales (LIRTES)