Accès direct au contenu

UPEC

LIRTES

logo_pdf

LIRTES > Membres du LIRTES > Post-doctorants


NAVARRO Gina

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer  un ami
  • Partager

Docteure en sciences de l'ducation

Sujet de thse: "Sant mentale positive chez des tudiants universitaires de la facult de Mdecine tude comparative compte tenu des contextes franais et colombien."
Directeur de thse: Marcel Pariat
Co-tutelle: Universidad del norte - Colombie
Soutenue le 03 juin 2015

silhouette
carr couleurTitre de la thèse
"Santé mentale positive chez des étudiants universitaires de la faculté de Médecine – étude comparative compte tenu des contextes français et colombien."

carr couleurDirecteur de thèse
- Marcel Pariat

carr couleurCo-tutelle
- Jorge Palacios, Université du Nord Barranquilla, Colombie. Ph. Psychologie, Directeur du Doctorat dans la Psychologie l'Université du Nord- Barranquilla.

Thèse soutenue le 03 juin 2015

carr couleurDiscipline de référence
Éducation, développement humain, psychologie.

carr couleurCadre(s) théorique de référence
- Construction d'une échelle pour mesurer la santé mentale positive. (Marie Thérèse Lluch).
- L'étude du phénomène estudiantin de la désertion volontaire (Oscar Londoño).
- Le préjugé racial et la santé mentale (Jahoda).
- La Psychologie Positive (Martorelli).
- Indicateurs de la santé psychologique et les conditions de Vida chez les adolescents (Navarro).

carr couleurMéthodes de recherches privilégiées
Étude comparative compte tenu des contextes français et colombien.

carr couleurTerrain de recherche
Acteurs/ Programme de Médecine des Universités Paris-Est Créteil Val de Marne et de l’université Libre de la Colombie.

carr couleurMots clés
Santé mentale positive, satisfaction personnelle, attitude prosocial, autocontrôle, autonomie, résolution de problèmes, autoactualisation, habileté de relation interpersonnelle, performance académique.
 
carr couleurRésumé de l'état d'avancement de la thèse
Cette étude doctorale cherche à revisser les caractéristiques de santé mentale positive présentes chez les étudiants universitaires français et colombiens de la faculté de médecine tenant compte que la rentrée à la vie universitaire provoque un dégrée de stress par rapport aux nouvelles demandes aux quelles faire face l'étudiant. Tous les étudiants universitaires traversent par une période d'adaptation qui bien peut culminer de manière appropriée, ou en désertion, motivée par les difficultés académiques ou par l’impossibilité de s'adapter au contexte.

Les étudiants universitaires peuvent avoir une tendance plus élevée à ce type de troubles que la population commun. Ceci compte tenu de l’âge et des facteurs externes qu’ils affrontent, tenant compte que beaucoup d’étudiants font face aux difficultés académiques, mais aussi à celles du marché du travail, parfois ils fondent un foyer, tout ceci constituant d’autres sources de problèmes pour eux. En effet un malaise psychologique vient d’ajouter a de mauvais résultats académiques, l’échec ou le rattrapage des semestres, voire d’années… Parlons aussi de la désertion des programmes, et du coût élevé des études pour les familles. Ceci implique que dans le cas particulier des étudiants, actuellement on ne parle plus seulement de malaise psychologique qui pourraient présenter les étudiants, et des conséquences possibles, sinon que la présence de certaines caractéristiques peut rendre possible des problèmes de santé mentale.

En ce qui concerne la part de la personnalité, il est important que les étudiants aient un mécanisme de contrôle interne, une auto estime importante, et le minimum de symptômes de dépression. Pour cette raison, face aux fortes probabilités d’échec, ou d’abandon des étudiants, les professeurs et directeurs doivent connaître, l’état de santé mentale de leurs étudiants, afin de s’en servir pour renforcer les programmes existants , ou domine la prévention , plus que la notion de maladie… Ainsi il y a un apport au processus d’adaptation, en plein bénéfice pour les étudiants lors de leur passage par l’université.

Comme Coordinatrice Enseignante Universitaire, il est mon intérêt d'étudier les niveaux de santé mentale positive dans différents contextes socioculturels qui nous portent à la construction d'une théorie qu'incluent les alternatives d'appui qui assurent la meilleure adaptation des étudiants au domaine Universitaire.

Cette recherche se développe simultanément entre les contextes colombiens et français. Exactement l'étude se développe dans la Faculté de Médecine de l'Université Libre de Barranquilla et la Faculté de Médecine de l'Université Paris-Est, avec l'appui du Laboratoire (REV-CIRCEFT - EA4384), avec mon directeur de thèse, Marcel Pariat. En Colombie je dispose de l'appui de la Ligne de Recherche "Sciences Sociales et Humanitaires" de l’Université du Nord de Barranquilla, dirigée par Dr. Jorge Palacio. Nous sommes actuellement dans une phase de récolte de l'information et d'analyse statistique.
 
carr couleurPublications, communications et réalisations issues de votre thèse en cours
- Navarro G., Santé mentale positive chez des étudiants Universitaires, 2010, Barranquilla, une Académie Libre.
- Se trouve dans un processus de publication l'article « Santé mentale Positive dans le monde: une importance et une délimitation de ses facteurs ».
  
carr couleurEnseignements
-2000-2013: Professeur - Négociation et résolution de conflits - Université Libre de la Colombie


contact

mise à jour le 6 dcembre 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

LIRTES équipe d'accueil 7313
Bureau 405
Bâtiment La Pyramide
80 avenue du Général de Gaulle
94009 Créteil cedex
Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales (LIRTES)