Accès direct au contenu

UPEC

LIRTES

logo_pdf

LIRTES > Membres du LIRTES > Doctorants


LE SAUX-SLIMANE Aude

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer  un ami
  • Partager

Doctorante en sociologie

Sujet de thse:"Bien vivre ensemble dans la cit : Le monde social du Graff au cur de la question du dialogue interculturel.Approche comparative France (Rennes), Canada (Qubec, Montral)."
Directeurs de thse: Dominique Bodin et Bob White

photo-1271153760138.jpg
 carré couleurTitre de la thèse
« Bien vivre ensemble dans la cité : Le monde social du Graff’ au cœur de la question du dialogue interculturel ». Approche comparative France (Rennes), Canada (Québec, Montréal).
 
carré couleurDirecteurs de thèse
-Dominique Bodin
-Pr Bob White, Anthropologie, Université de Montréal, LABRRI 
 
carré couleurDate prévue de soutenance
Novembre 2016
 
carré couleurCadres théoriques de référence
Ce travail s’inscrit dans l’ethnosociologie. Le but de ce travail étant d’une part, de prendre en compte le graff comme un phénomène social, et même comme « un phénomène social total » (Mauss, 1928) et de le traiter comme tel et, d’autre part, de décrire, analyser er comprendre, une ethnie et un groupe humain particuliers, ici les graffeurs en s’imprégnant de leur culture. Il ne s’agit pas seulement d’une opposition et d’un regard croisé macro/micro mais également d’une opposition et d’un regard croisé transformations sociétales/sociétés humaines.
Le choix de l’analyse inductive (ou « d’induction analytique », Becker, 63, p. 67) au détriment d’une démarche hypothético-déductive (Habermas, 1968), s’est de fait imposé, le but étant « de comprendre le fonctionnement interne – tensions comprises- de l’objet social étudié », ici le monde social du graff, « et d’élaborer un modèle de ce fonctionnement sous la formes d’un corpus d’hypothèse plausibles » (Bertaux, 2010, p. 20).
La perspective est interactionniste sans qu’il y ait pour autant un rejet total des autres courants/paradigmes.

carré couleurDisciplines de référence
Sociologie, anthropologie

carré couleurMéthode de recherche privilégiée
Méthode qualitative : des observations (directes, participantes et participantes-observantes), des entretiens (du récit de vie à l’entretien semi-directif) et le recueil de multiples documents.

carré couleurTerrains de recherche
Montréal (Québec, Canada) et Rennes (France)

carré couleurMots-clés
Pratique culturelle et artistique (ici entendue comme une pratique hétérogène) : Graffiti – Monde social (microcosmes) – Identités – Normes – Déviance- Contrôle social.

carré couleurRésumé de l'état d'avancement de la thèse
Ce travail de recherche porte sur l’analyse du monde social du Graffiti – voire des mondes sociaux – (Becker, 1982). Il s’agit, plus précisément d’une étude de type socio-anthropologique qui vise à engager une réflexion sur les enjeux que le Graffiti soulève en termes de « mieux vivre ensemble dans la ville ».
La question de départ de cette recherche était de savoir : en quoi les différentes pratiques du Graffiti peuvent-elles contribuer ou, au contraire, nuire au bien vivre ensemble dans la cité ?
Cette pratique culturelle (ici entendue comme une pratique hétérogène) sera considérée toute à la fois comme un instrument de régulation (lieu de rencontres, de production des identités (individuelles et collectives), de « création/entretien » de lien social) et de dérégulation (choc culturel, violence réelle ou symbolique) interculturel mais aussi intergénérationnel.
Une analyse comparative à « échelles multiples » (au sens de Bromberger, 1995) a été amorcée en 2012, intégrant :
-des observations (directes, participantes et participantes-observantes sur plus 2 ans et 1/2),
-des entretiens (récits de vie - 97 interviewé-e-s à ce jour) avec des graffeur-se-s (68)  et des "gestionnaires" d’actions publiques (29),
-le recueil de multiples documents : de sens communs: magazines, forum, réseaux sociaux, sites web; officiels : règlements, lois, plans d’actions municipaux ou d’organismes ; internes : comptes-rendus d’institutions (Ville-centre, arrondissement), d’organismes, etc, afin de mettre en exergue :
-Qu’est-ce que faire du Graff’ (tag inclus) pour les graffeur-se-s ?
-Quels sont les contrôles sociaux (au sens de Becker, 1963) qui se sont développés en réaction à cette pratique culturelle ?
-De quelles manières les graffeur-se-s ont interagi – et interagissent – avec ces divers contrôles sociaux qui se sont progressivement déployés envers le Graff’ ?
-Quelles incidences sur les façons de faire du Graff’ ?

Cette comparaison, pour rester raisonnée et raisonnable, porte sur les villes de deux pays et, plus précisément :
-Au Canada (Québec) sur le Ville de Montréal (à l’échelon de quatre arrondissements quant à l’étude des actions publiques : le Plateau Mont-Royal, Ville-Marie, Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce et Lachine)
-Et en France, sur la ville de Rennes.

Ce travail ambitionne donc de traiter la question de l’actualité de la diversité culturelle, sous l’angle d’une pratique culturelle, particulière (elle peut être qualifiée de marginale et déviante) et précise (le Graff’) mais aussi d’analyser les écarts « de management » des politiques publiques à partir des enjeux d’une transcription politique de la gestion du graff dans différentes villes/pays.
Le travail empirique touchant à sa fin, nous venons d’amorcer la phase de pré-analyse.

carré couleurPublications, communications et réalisations issues de la thèse
-1/09/2012–8/01/2014 : Séjour de recherche au Laboratoire de Recherche en Relations Interculturelles (LABRRI) - Université de Montréal.
-2012–2013 (6mois) : Obtention de la bourse Rennes Métropole – Enseignement supérieur et recherche – Dispositif de soutien à la mobilité des doctorants.

Publications-Direction de revues scientifiques classées A (AERES) et/ou ISI
-Javerlhiac, S., Le Saux Slimane, A.  (2015). Dopage et société. Science et motricité, (SJR 0,104).

Articles scientifiques
-Jarthon J-M., Le Saux Slimane A. (2015) « Fitness: a negotiation tool between feminine identities and social dictates? » International Journal of Humanities and Social Science.
-Javerlhiac, S., Le Saux Slimane, A.  (2015). Dix regards sur le dopage in Dopage et société. Science et motricité, (SJR 0,104). http://dx.doi.org/10.1051/sm/2015008.

Articles scientifiques soumis
-Jarthon J-M, Le Saux Slimane A. (2015) « Le fitness : pratique librement choisie ou émancipation sous tutelle » Revue Sociologies

Conférences et congrès-Communications orales
-Le Saux Slimane A. (2014) “Peut-on "comparer l'incomparable"? La confrontation des mondes sociaux du Graffiti montréalais et rennais. Atelier : comparer des populations, comparer des situations”. Biennale de la Sociologie de l'urbain : villes et comparaisons; RT9 de l'Association française de sociologie. Lille 16-17 et 18 Décembre 2014.
-Le Saux Slimane A. (2015) « La démesure : une valeur intrinsèque au monde social du Graffiti ? » Démesure 2e Congrès de l’AFEA (Association française d’ethnologie et d’anthropologie) 29 Juin - 2 Juillet 2015 Université Toulouse-Jean Jaurès, campus du Mirail, Toulouse.

carré couleurEnseignements et principales fonctions universitaires exercées
-Tutrice - méthodologie professionnelle et méthodologie documentaire à l'UFR APS - Université Rennes 2 , étudiants de Licence 1,  durant l’année universitaire 2011-2012
-Monitrice – Allocataire à l’UFR APS de l’Université Haute Bretagne Rennes 2 durant les années universitaires 2012-2013 ; 2013-2014 et 2014-2015 ; soit un volume de 192 heures :
-TD L2 Management du Sport, Tourisme : Sociologie des publics, Nouvelles pratiques et nouveaux pratiquants ;
-TD et CM L3 Management du sport, Politiques publiques sportives, Méthodologie de recherche, Projet professionnel et expression écrite ;
-TD M1 Sport et Sciences Sociales - Administration, Territoires et Intégration (SSSATI), Actions publiques et Graffiti à Montréal (Québec, Canada) ;
-TD M1 Management du Sport - Tourisme et événementiel sportifs, Développement durable et entreprise : la RSE.


mise à jour le 5 dcembre 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

LIRTES équipe d'accueil 7313
Bureau 405
Bâtiment La Pyramide
80 avenue du Général de Gaulle
94009 Créteil cedex
Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales (LIRTES)