Vous êtes ici : AccueilActualités du LIRTESArchives du REV

  • Recherche,

Soutenance de thèse de Véronique Fortun-Carillat

Publié le 30 novembre 2016

Soutenance de la thèse de Véronique Fortun-Carillat, doctorante au LIRTES, sous la direction d'Hélène Bézille, professeure en science de l'éducation à l'Université Paris Est Créteil

Date(s)

le 2 décembre 2016

à 14h00
Lieu(x)
Créteil
UPEC site « La Pyramide »
5ème étage, salle 521
80 avenue de Général de Gaulle,
(Métro Créteil L’Échat ligne 8)

Plan d'accès
Véronique Fortun-Carillat soutiendra sa thèse de doctorat «Les enjeux du e-learning "communautique"»

RESUME DE LA THESE

La recherche, qui fait l’objet de cette thèse, pose la question de la contribution des espaces dits de e-learning dans la formation continue d’enseignants. Elle aborde plus spécifiquement les effets des espaces ou environnements numériques « situés », appelés communautés virtuelles, sur les façons de vivre, d’exercer et d’enrichir sa formation ainsi que d’aborder une nouvelle situation professionnelle.

Elle s’intéresse particulièrement aux usages du numérique situés dans des espaces en ligne où interagissent de façon réciproque des modalités d’apprentissage formel et informel. Le cadre conceptuel et théorique, emprunté à un des courants de la sociologie des usages, s’appuie sur les notions de communauté de pratiques et de pratiques communautiques. Il considère les usages du numérique comme des manières de faire singulières ou des inventions du quotidien, grâce à ces environnements, en fonction de différents éléments (ou logiques) qui en facilitent ou en contraignent les usages.

Dans une démarche de monographie, nous avons procédé à une observation de deux espaces en ligne : un mis à disposition par un organisme de formation et l’autre avec le support de la messagerie électronique. Nous avons également analysé le contexte institutionnel et avons mené des entretiens compréhensifs. Nous avons ainsi croisé plusieurs sources de données. Les résultats montrent comment s’autoproduisent des espaces en ligne « interstitiels » en relation avec des formes de sociabilité numérique.

Ces espaces sont localisés à mi-chemin entre des pratiques développées dans une institution de formation et des pratiques quotidiennes hors institution, personnelles et groupales. La recherche conduit à proposer un cadre conceptuel et méthodologique ainsi qu’à une meilleure compréhension du rôle de l’apprentissage informel et de la sociabilité dans les contextes de l’usage du numérique et de la formation continue des enseignants.

JURY DE LA SOUTENANCE
La thése sera présentée devant un jury composé de :

• Séraphin Alava, Professeur des universités, Université de Toulouse II le Mirail (Pré-rapporteur)
• Brigitte Albero, Professeur des universités, Université Rennes II (Examinateur)
• Thierry Ardouin, Professeur des universités, Université de Rouen (Prérapporteur)
• Hélène Bézille, Professeur des universités, Université Paris Est Créteil (Directrice de thèse)
• Georges Ferone, Maître de conférences, Université Paris Est Créteil (Examinateur)