Vous êtes ici : AccueilActualités du LIRTESArchives du REV

  • Recherche,

Colloque "De l'usage des artefacts dans les métiers de l'intervention"

Publié le 18 décembre 2014

Colloque co-organisé par Serge Éloi, du laboratoire LIRTES de l'UPEC, et Gilles Uhlrich du laboratoire "Complexité, Innovation et Activités Motrices et Sportives" (CIAMS) de l'Université Paris-Sud Orsay (UPSud).

Date(s)

du 27 mai 2015 au 28 mai 2015

De 13h à 19h
De 9h à 16h45
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
Bâtiment des STAPS
Centre Duvauchelle
27 avenue Magellan
94000 Créteil
Métro: Créteil Pointe du Lac (ligne 8)

> Plan d'accès
Présentation
Si l’intervention éducative relève de tout acte par lequel un intervenant transforme intentionnellement, directement ou indirectement les compétences de l’apprenant dans la perspective de l’optimisation de ses performances, se pose alors la question de comprendre comment concevoir, utiliser, faire évoluer ou transformer les outils destinés à une telle mission. La genèse instrumentale (Rabardel, 1995) qui envisage les processus d’appropriation des outils mobilisés par les intervenants éducatifs comme par les apprenants, suggère que l’on peut identifier deux voies de développements plus ou moins imbriquées au sein du processus. L’instrumentation durant laquelle les utilisateurs tentent de «prendre en main» l’artefact. L’instrumentalisation au cours de laquelle les sujets éprouvent l’opportunité de le «mettre à leur main».
Il apparait alors que ces deux moments de l’appropriation s’envisagent différemment selon le point de vue des différents acteurs du processus éducatif. Il semble donc nécessaire d’envisager leur temporalité pour l’intervenant éducatif comme pour l’apprenant car l’intervenant qui propose ces outils (situations pédagogiques, objets matériels, dispositifs, etc.) chemine dans ce processus tout comme l’apprenant à qui il les destine.
En jalonnant ce parcours, il empreinte une démarche technologique puisqu’il tente de concevoir pour lui-même comme pour les autres, les outils et les conditions du développement. C’est en ce sens que la technologie, au-delà des réalisations matérielles sophistiquées, doit être considérée comme une science humaine de l’intelligence mise en jeu dans la conception, la mise au point et l’évaluation de créations, une science de l’artificiel générant des artéfacts cognitifs, matériels, réglementaires et bien sûr corporels.
C’est donc pour tenter d’investir ces problématiques et pour provoquer le débat à leur propos que nous avons retenu quatre grandes thématiques: 
♦ Orchestration et dispositifs
♦ Gestes de métiers - Gestes professionnels
♦ La démarche technologique dans les métiers de l’intervention
♦ Action et conceptualisation
Trois conférences, présentées par Brigitte Albero, Daniel Bouthier et Yves Clot, viendront éclairer ces thématiques.

> Programme complet du colloque

Coordonnateurs du colloque
-Serge Éloi, MCF, LIRTES, UPEC
-Gilles Uhlrich, MCF, CIAMS, Université Paris-Sud

Inscription obligatoire et payante. Les informations pratiques (tarifs et formulaire d'inscription) sont téléchargeables dans l'encadré à droite.